Savon « les 4 éléments »

Mon cerveau est sans cesse en ébullition, à chaque fois que je vois quelque ingrédient, plante etc je pense savon….
Depuis quelques temps j’avais envie de tester un certain condiment en tant que colorant, ce joli vert me faisait de l’œil…. je préfère les colorants naturels en SAF – certes moins flashy et moins prévisible – mais plus doux et surprenant à mes yeux.

Pour ce savon , j’ai également voulu également tester un marbrage tout droit sorti de mon imagination.
Je suis donc partie sur une base toute simple, le castille soit un 100% huile d’olive

Lire la suite

Publicités

La SAF mon amour!!!!!

La SAF ??? mais qu’est ce donc…. la Saponification A Froid, ou comment préserver une majeure partie des propriétés des huiles et beurres afin d’obtenir un savon surgras et doux pour la peau!

Les savons on en trouve facilement de partout, en grande surface, en para et pharmacie, dans les petites boutiques touristiques, chez Lu*h, à des prix tout doux certes… mais avouons le ils laissent la peau rèche, sèche et au final on ne s’en sert pratiquement que pour les mains, de sorte que l’on trouve même des savons sans savons ou pain dermatologique, du business rien de plus!

Les savons que vous trouverez généralement dans le commerce sont en fait des savons faits a partir de bondillons, pour résumer :
De grosses machines chauffent les huiles, font la saponification au « chaudon » type savon de Marseille, relargue la glycérine (agent pourtant hydratant) et soit le refondent en savons soit le transforment en pastilles pour le revendre a des entreprises afin que ces dernières produisent à leur tour des savons a partir de des bondillons…. et vont donc re-chauffer tout ça, rajouter parfums, colorants et de temps en temps de la poudre de lait pour faire bien …. et tadam un savon (que dis-je des centaines de savons en un rien de temps – utilisables dès le lendemain
un bel exemple ici http://www.cosmadic.com/fabricant-de-savons-notre-fabrication/
certains utilisent se prévalent même d’être bio…. soit, mais cela signifie purement et simplement que les huiles utilisées sont bio, le procédé reste le même et le résultat sur la peau aussi.

La saponification à froid quand à elle demande beaucoup plus de patience, de connaissance des huiles et actifs, de précautions de sécurité (manipulation de la soude), de respect des dosages etc
Pour réaliser un savon il faut formuler une combinaison d’huiles et de beurre qui apporteront de la douceur, du crémeux, et équilibrer ce dernier afin qu’il ne soit ni trop détergent, ni trop mou, calculer la soude a mettre en fonction des indices de chaque huiles et beurres afin qu’il ne soit pas caustique et suffisamment surgras pour hydrater et protéger votre épiderme.

Une fois la formulation faite, il faut peser scrupuleusement chaque matières, préparer sa solution de soude et une fois que tt est à la bonne température, procéder au mélange, aux ajouts des actifs parfums etc et couler en moule.
le démoulage s’effectue entre 24 h et 72 heures, s’en suivent la découpe et une longue cure d’un mois minimum…. plus le savon cure meilleur il sera, il va durcir, se « construire »…..

En plus de laver, le savon à froid est un véritable soin!!!! il est hydratant, respectueux des peaux les plus fragiles, doux, émollient, et entièrement bio dégradable!

Il m’est maintenant impossible de me laver avec autre chose qu’un savon SAF tant j’ai vu la différence.
Il y a maintenant plus de 2 ans que je suis tombée dedans, et je me régale dans la formulation, à la recherche perpétuelle DU savon, à marbrer ou a faire des associations improbables, c’est en même temps une détente.

Bref la SAF c’est la vie!!!!!! ;-p

Shampoing crème « Hulk Power »

Réalisé il y a plus d’un an pour mon tout premier swap, c’était également la 1ere fois que je formulais un shampoing de A à Z…. j’ai toujours eu l’habitude de suivre une recette car là je patauge un peu (beaucoup) en formulation (comprendre par là, que les pourcentages et moi  nous ne sommes pas amis et qui plus est je fais un peu comme en cuisine… je rajoute souvent au feeling )
Bref plus à l’aise avec la SAF je me suis lancée dans cette aventure à l’aveuglette, j’avoue l’avoir un peu regretté, entre le swap et la formulation ==> 2 inconnus pour moi c’était beaucoup….
Lire la suite

La spiruline

spiruline

J’ai découvert la spiruline il y a environ 8 ans, grâce à ma sœur qui un jour me vante ses mérites en me disant que ça pourrait régler bien des problèmes de nutrition et voire même la faim dans le monde – un peu  perplexe tout de même – je lis le bouquin qu’elle a ramener, j’étais déjà convaincue par la chlorella alors pourquoi pas! Pour plus d’infos…

Puis c’est lors d’un voyage un peu roots, que j’ai reellement pu tester ses propriétés en interne… des conditions assez rudes, beaucoup de marche à pied avec un gros sac à dos, et se retrouver sans pouvoir manger avant 22h sous une chaleur écrasante, et bien la spiruline m’a énormément apporté, j’ai pu tenir en ayant que 2 fruits dans l’estomac mais surtout j’étais en grande forme.
Du coup j’ai continué à en prendre de retour en France…. j’ai trouvé un petit producteur français lors d’un salon Marjolaine à Paris SPIRULIFORM – très bonne qualité et très sérieux – et suite à une erreur de lot je me suis avec 3 boites de poudre sur les bras, du coup ne pouvant pas la consommer telle quelle je l’ai faite passer en cosmétique vu que certains instituts en faisait des enveloppements.

Et là REVELATION!!!!!! cette algue est une merveille non seulement en interne mais en externe également.
Je l’utilise principalement pour tout ce qui est capillaire, les cheveux sont fortifiés, la pousse est activée rapidement, de part leur apport en protéines, en fer et en divers nutriments ils sont boostés…. je n’ai jamais eu d’aussi beaux cheveux.
C’est un plus également dans mes hennés, j’en mets à chaque fois.
Je la décline en masque (capillaire ou visage), en shampoing etc

Alors oui j’avoue, il faut se faire à cette odeur… mais quand on voit les resultats obtenus, on oublie très très vite l’odeur 😉

Le Beurre de karité BRUT

karité1

Je m’en sers un maximum, en cosmeto, en SAF, c’est mon ingrédient n°1 .
J’aime sa texture, son odeur (sauf celui qui sent la vieille bique) et surtout son efficacité.

Ses nombreuses propriétés sont listées ici …… j’en suis dingue!!

J’ai même poussé le vice à en mettre en cuisine – attention pour cela au dosage et surtout qu’il ne soit pas trop fort en gout, mais c’est pas mal en cookies.

Bien sur comme je suis une fan je le prends au kilo

Je vais même vous donner une petite astuce qui ici fait ses preuves à chaque fois que nous sommes enrhumés ou que le nez est pris…. se mettre une noisette de karité sur les narines, ça libère réellement les sinus, et permet de passer une nuit tranquille

Pour préparer l’hiver je me fais un baume maison lequel j’ai laissé macérer thym et romarin et un fois filtré on s’en sert de base pour les soins  (et faire notre vaporub)

Tarte aux fruits secs

Une recette qu’on a l’habitude de faire ici,  cro-magnon s’occupe de la garniture et moi de la pâte sablée, je me tiens normalement a 2 recettes fétiches qui ont fait leurs preuves et dont je suis satisfaite…. impossible a rater, pas besoin de temps de pose…. et puis j’ai eu envie de rester sur ma recette habituelle mais d’en modifier les ingrédients qui la composent….. mais pourquoi n’ai je pas fait ça avant!!!! La pâte est tellement gourmande et excellente qu’elle se suffit à elle même, avec ce qu’il restait nous en avons fait des sablés dégustés tels quels.

image

Lire la suite

Dentifrice…. plus Simple tu meurs!

Ce que je trouvais le plus contraignant à faire en HM (comprendre Home Made) c’était le dentifrice, parce qu’il fallait toujours en faire une petite quantité, parce que bien souvent à base d’argile, de carbonate de calcium etc il fallait obtenir la bonne texture pour qu’il ne soit ni trop liquide ni trop gélatineux, bref je n’y prenais aucun plaisir, même si cro-magnon les préférait à ceux du commerce ça ne m’encourageait guère. Lire la suite